Qu'est-ce qu'un Budget Communal ?

Comprendre un Budget Communal

Le bulletin municipal publié en mars, est généralement l'occasion pour nous Auteuillois, de tenter de déchiffrer ces camemberts et autres histogrammes, qui fleurissent au millieu du bulletin et qui à eux seuls occupent au mois 4 pages, de notre cher bulletin.
Mais que signifient-ils ?
Nous allons donc tenter de donner un peu de signification à ce fameux Budget Communal et tenter de comprendre ce qu'il en est.

Le Budget est l’acte fondamental de la gestion municipale.
Il détermine un programme évaluatif de recettes et de dépenses et autorise le Maire à engager les dépenses votées par le Conseil Municipal.
Il doit être voté en équilibre.

Le budget d'une commune est divisé en 2 sections :

  • La section de fonctionnement
  • La section d'investissement

La section de fonctionnement (dépenses et recettes)

Elle concerne toutes les dépenses nécessaires au fonctionnement et l'entretien courant de la commune à la gestion courante des services, et qui de ce fait ont tendance à se renouveler chaque année.
Les dépenses se composent pour l'essentiel :
  • les salaires des agents municipaux,
  • les travaux d'entretien de la commune,
  • l'éclairage public,
  • les aides aux associations,
  • les achats de petites fournitures,
  • le remboursement des intérêts d'emprunts, etc.
Pour établir le budget de fonctionnement, il faut connaître en premier quelles seront les ressources.

Les recettes se composent pour l'essentiel :
  • la part des impôts locaux revenant à la commune : taxe d’Habitation, taxe Foncière et taxe Foncière sur le non bâti (colonne gauche de nos avis d'imposition),
  • les recettes en provenance de l'Etat : dotation globale de fonctionnement,
  • les recettes en provenance de la communauté urbaine : taxe professionnelle versée par les entreprises auteuilloises déduction faite du coût des services transférés (ordures ménagères, cantonnement, voirie),
  • la participation des Auteuillois aux coûts des services que nous utilisons : cantine scolaire, tap…,